Groupe de recherche Belgique – France

« En quoi la mise en place d’instances/lieux de paroles favorisera l’émergence et la construction d’une parole collective dans une visée de responsabilité partagée ? »

 Intitulé du projet

Établir un état des lieux :

  • des conditions qui favorisent la mise en place et le fonctionnement d’instances/lieux de parole
  • de la manière dont la parole du jeune s’exprime à l’intérieur de chacun de ces lieux de paroles,
  • des organismes qui, sur cette thématique, apportent leur aide aux directions et aux enseignants (conseils et/ou formations d’enseignants ou d’élèves)
  • des techniques qui sont développées par les directions, les enseignants et  les partenaires extérieurs pour faciliter l’expression de la parole du jeune lors de conseils d’élèves au sens large

Identifier les relations qui peuvent être établies entre les pratiques utilisées et :

  • L’émergence de la parole du jeune
  • La prise en compte de cette parole
  • Dégager des invariants à communiquer à des directions d’école et/ou équipe d’enseignants, qui pourraient servir de balises pour assurer, à l’intérieur de ces instances/lieux de paroles :
    • une prise de parole du jeune  facilitée et réellement exercée ;
    • le développement de pratiques connexes pour favoriser cette prise de parole ;
    • une prise en compte de ces paroles de jeunes

Recueillir auprès des directions et/ou des équipes d’enseignants les résultats de la mise en œuvre de ces invariants pour s’assurer, par un retour sur expérimentation, du degré de faisabilité de ces pratiques/démarches.